Presse

IDHERAULT

Septembre 2017

MIDI LIBRE

Septembre 2016

MIDI LIBRE

20 Juin 2016

MIDI LIBRE

9 Juin 2016

ART DANS L'AIR N°17

Novembre/Décembre 2015

 

 

MMAG N°11

Décembre 2015

MIDI LIBRE

 MIDI LIBRE

 Janvier 2015


- photos de l'exposition -
- photos de l'exposition -

EXPOSITION A LA GALERIE DROLE D’ ENDROIT

Pour son exposition trimestrielle, le 30 et 31 mars, l’artothèque était accueillie dans l’atelier galerie « Drôle d’endroit » du sculpteur Jean-François Rigaudin. Les œuvres de l’artothèque étaient exposées durant deux jours, et le vendredi soir tous les artistes et adhérents étaient conviés à un vernissage. L’ambiance fut chaleureuse. De nombreuses personnes se sont retrouvées autour d’un pot, à parler de l’art et des œuvres exposées. De nombreux adhérents ont échangé des œuvres. En effet, certains revenant avec des tableaux de l’exposition trimestrielle précédente  sont repartis avec de nouvelles oeuvres pour une période de trois mois. A l’occasion de cette exposition de nouveaux artistes sont rentrés dans l’artothèque tels que Bocaj, Christian Martel, Béatrice Hunckler et Franklin Bault. Ils viennent s’ajouter aux artistes déjà présents dans l’artothèque.

Dans la galerie, l’exposition présentait une grande richesse de travaux divers : photos, peintures et sculptures, de nombreuses personnes furent séduites par la qualité plastique des œuvres proposées. Toutes les œuvres ne purent être exposées cependant, dans l’atelier, l’effervescence battait son plein autour de chacun des tableaux, et, derrière un petit rideau cachant l’atelier de Jean-François les œuvres restées emballées furent découvertes et convainquirent un certain nombre de personnes. Au final de nombreux adhérents ont trouvé des œuvres qui peuvent les accompagner maintenant pour 3 mois.

fb

 

 

 

 

 

ARTICLE web VENT SUD : février 2012 

L’art contemporain à la portée de tous

L’artothèque de Montpellier prête des œuvres d’art parmi une sélection de 60 peintures, sculptures, photographies ou lithographies d’artistes contemporains de la région.

Une artothèque, c’est comme une bibliothèque, sauf qu’au lieu de livres, on y emprunte des œuvres d’art.

À Montpellier, Elisabeth Picou et Danièle Sanchez ont décidé d’utiliser le concept en créant leur propre artothèque. L'une est de profession libérale et l'autre, artiste peintre. À deux, elles s’organisent pendant un an pour que voit le jour, en juillet 2010, l’artothèque sous la forme d’une association loi de 1901.

« Pour 10 euros par mois, on peut emprunter une œuvre que l’on garde chez soi 3 mois, explique Elisabeth Picou, présidente de l’association. Notre ligne artistique est l’art contemporain. Nous travaillons en collaboration avec une vingtaine d’artistes de la région. Ils nous prêtent gratuitement environ trois œuvres chacun pendant un an. L’artothèque dispose ainsi d’une soixantaine d’œuvres, peinture, sculpture, photographie et lithographie. »

Au lancement de l’artothèque, Elisabeth Picou et Danièle Sanchez allaient chercher leurs collaborateurs. Aujourd’hui, les artistes envoient d’eux-mêmes leur candidature.

Tous les 3 mois environ, l’association organise un vernissage – le dernier a eu lieu le 13 janvier 2012 – au cours duquel les adhérents peuvent choisir l’œuvre qu’ils vont emprunter pour les prochains mois, mais aussi rencontrer les artistes. Il est aussi possible de choisir une œuvre sur le site internet de l’artothèque.

L’association compte aujourd’hui une quarantaine d’adhérents : particuliers et professionnels. Parmi eux, Gisèle Depuccio, 59 ans, adhérente particulière depuis mai 2011. Elle témoigne : « Grâce à l’artothèque, j’ai découvert des artistes que je n’aurais peut-être jamais connu autrement, comme Moss ou Alexandro Berkonski. À force de voir les œuvres chez moi, des amis les ont aussi découverts. C’est à la portée de toutes les bourses. Et cela peut aussi donner envie d’acheter, ce qui est très profitable aux artistes. »

Elisabeth Picou et Danièle Sanchez reçoivent déjà des demandes d’artistes extérieurs à la région. Le choix d’œuvres de l’artothèque devrait donc encore s’agrandir.

Texte : Marion Guillou/Photo : DR

Quelques-uns des artistes de l’artothèque de Montpellier :

Isabelle Marsala, artiste plasticienne

Jean-François Rigaudin, sculpteur

Vincent Dezeuze, artiste graveur