Laetitia GAVINI                                                                 SCULPTRICE

www.edanslacreation.com/plastique/

 

 

 LE PLÂTRE :

 

Dans son atelier, elle déroule, découpe et trempe les bandes plâtrées, en marche pour une plâtre-thérapie poétique. Au cours de nombreuses étapes de mise en volume (ajout de plâtre liquide, de papier…), elle sculpte, panse avec tendresse, les “Big Pin Up”, des femmes au corps brut, non lisse. Comme un encouragement à être plus fortes, résistantes (“Big”) et à s’exprimer, elle les accompagne jusqu’à ce qu’elles épousent, à travers le tissage blanc, à une posture corporelle émouvante. C’est avant tout, à travers le corps et son positionnement, l’idée d’un sentiment (quiétude, harmonie, permissivité et douce folie…) qui doit émerger et être partagée avec le spectateur. Ainsi le plâtre-carapace devient plâtre-libératoire. Ensuite, selon la direction choisie, il s’habille le plus souvent de feuilles colorées mais aussi quelquefois reste dans sa nudité, brut de blanc, maculé.

 

 

 

LE PAPIER :

 

Au moment de la mise en couleur, la glaneuse et collectionneuse de papiers, (publicités anciennes, affiches récupérées, emballages) fait surface pour passer en revue, trier, déchirer, couper et enfin coller les heureux élus.

 

Ainsi, elle offre à ses Big Pin’Up des costumes de bain colorés et une allure rétro-pop singulière ou, dans une perspective plus abstraite, recouvre entièrement les silhouettes avec une multitude de papiers en jouant avec les couleurs et les particularités de chacun d’eux pour, au final, composer un nouveau rythme graphique original, une enveloppe de papier destinée à souligner à la fois la sculpture et ses formes ainsi que la sculpture et l’espace qu’elle occupe.

 

 

 

Laetitia GAVINI - EXPOSITIONS