Philippe PECH                                                                         PEINTRE

 

Né en 1968, je vis et travaille à Montpellier.

À mes débuts, c’est la bande dessinée (et notamment L’œuvre d’Hergé) qui m’ont amené à la pratique intensive du dessin. Petit à petit, de projets en expériences dans le domaine du carnet de voyage, dans l’édition, le multimédia, l’illustration pour des outils de communication, je me suis tourné vers la peinture afin d’assouvir une envie lointaine et bien ancré en moi.

Une peinture plutôt figurative, mais pas photo réaliste, ni trop descriptive. Une peinture qui serait à la fois sensuelle et virile. Un peu mélancolique et calme, ou parfois énergique et vive.

Étant d’abord attiré par le trait (influence de ma pratique du dessin) et n’étant pas un coloriste dans l’âme, je cherche plus une peinture en contraste de valeurs.

L’observation de mon quotidien est ma démarche actuelle. Ce n’est pas une peinture autobiographique, mais plus l’interprétation d’un quotidien, trouver du beau dans le banal et mettre en avant ce que l’on ne voit plus.

Mes thèmes de prédilection sont la nature morte, l’être humain dans son quotidien, les paysages abandonnés et les arts primitifs.

J’essaie de ne pas rentrer trop dans le détail, garder une partie inachevée, parfois assez floue, afin de laisser au spectateur de mes toiles (ou dessins) la liberté de terminer l’image et de projeter son imagination.