HADRIEN DE CORNEILLAN

PEINTRE

 

Ancien danseur, ancien avocat, auteur de théâtre, plasticien, peintre, son parcours atypique fait sa richesse.

 

Ses dernières séries se tournent vers le noir et blanc, interrogeant le rapport de l’Homme à son environnement. Ainsi la figure des pylônes électriques, entre vide et plein, cherche à transmette l’émotion qui émane de ces totems de métal qui jalonnent nos territoires. C’est un travail qui s’intéresse à la ligne comme symptôme de notre époque. Elle résonne avec la série Clouds, dont les traînées de condensation découpent également le ciel, formant une géométrie de l’humanité. Par opposition, les Murmurations s’intéressent aux ondes formées par les oiseaux migrateurs, comme vibration naturelle. Il travaille actuellement sur une exploration du patrimoine industriel des années 50.

 


SES OEUVRES

SES EXPOSITIONS