Éléna SALAH                                                                 Plasticienne

www.elenasalah.com

 

 

Mes investigations plastiques explorent les différentes formes de construction dans ses dimensions géographiques et paysagères, architecturales et culturelles. Pour cela, je mêle deux médiums, la photographie et la sculpture, dans des installations ; comme je les isole en photographiant des lieux plus comme un sculpteur qu’un photographe. À travers des intrigues architecturales et paysagères, cette relation met en tension la question de l’image comme sculpture.

Entre construction et inachèvement, la photographie devient une fenêtre à regarder sur un monde extérieur où l’image persiste au-delà de l’événement. Je fixe les lieux dans leur état en les confrontant à leur environnement puis, par l’image photographique je les extrais de leur contexte. Accompagné ou pas avec la sculpture, je me livre à une anthropologie qui feindrait l’archéologie.

 

Un rapport entre ce qui apparaît, ce qui disparaît, ce qu’il y a eu et ce qu’il reste ; avec la ruine comme pont mémoriel entre hier et aujourd’hui.